sexta-feira, 2 de outubro de 2009

Dharamsala, août 2009

McLeod Ganj - Himachal Pradesh - Inde
La route dessine quelques virages, s'enfonce parmi les arbres vers les hauteurs. Dans la sombre verdure se dresse l'Eglise Saint John in the Wilderness, construite en 1852 et toujours bien dans ses vieilles pierres malgré le tremblement de terre de 1905 qui laissa derrière lui de nombreuses tombes parsemées aux alentours. Le pasteur anglican à la peau tannée et aux yeux ronds distribue son "testament", en fait un résumé de sa vie et de son illumination religieuse. Pas déçu de voir quelqu'un : on ne se presse pas à ses offices et pour cause : McLeod Ganj, fondée dans les années 1850 pour héberger une garnison britannique, accueille ici, sur les hauteurs de Dharamsala, le gouvernement tibétain en exil et la résidence du Dalaï Lama. Les Tibétains y vivent plus nombreux que les Indiens.
"Ah, vous êtes Belge ?", répète le maître des lieux anglicans, non sans ménager un certain suspense. "Comme nos vitraux !" Un cadeau de Lady Elgin, épouse du vice-roi des Indes, décédé à Dharamsala qu'il aimait tant.--- Sabine Verhest
Dharamsala, août 2009 (foto Alexandre Marchand)